Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 21:22

-Chapitre 1- La chute de l'Aquila 

 

Un spectacle de ruine et de désolation s'offrait aux yeux du Chapelain Severian. La navette Aquila qui s'était écrasée avec à son bord 3 des Space Marines du Chapitre et le dignitaire impérial chargé de remettre de l'ordre sur cette fichue planète s'était littéralement disloquée en plein vol avant de venir creusé de profonds cratères. Dans cette lande désolée, où quelques arbres faméliques s'évertuaient à pousser et croître difficilement, marquée par le rude hiver caractéristique de la contrée, une demie-douzaine de cratères fumants encore avaient éventré le sol de roches rouges de la planète. Rien d'autre ne subsistait et retrouver les corps de l'équipage n'allait pas être évident. Il s'en était déjà fallu de plusieurs heures pour que les escadrons de reconnaissance de la Ravenwing identifient le site du crash, et encore une de plus pour que la colonne de blindés qu'un vol de Thunderhawk avait déposé dans un lieu plus accessible ne parvienne enfin sur place.

 

Severian parcouru d'un bref regard l'endroit, une cuvette flanquée par quatre collines hautes et assez escarpées. L'endroit rêvé pour une embuscade. Le vieil Investigateur n'était pas dupe. Qu'une navette Aquila s'écrase, soit. Cela arrivait malheureusement de temps à autre. Qu'elle se désintègre soudainement en vol, passe encore. On avait déjà vu des explosions de blocs-moteurs réduire à moins que ça des engins plus gros. Mais qu'elle vienne finir sa triste course précisément ici, en une zone aussi adaptée pour un traquenard, n'était décidément pas un malheureux concours de circonstances. Il avait trop manipulé ces dernières pour le savoir.

 

-Faites avancer la colonne sur la zone, en formation d'embuscade.

 

Il remonta dans le rhino dans lequel l'attendait les vétérans de l'escouade Kardiel, qu'il accompagnait traditionnellement dans tous les sales coups. Les chars s'ébranlèrent et se dirigèrent vers le centre du sinistre. Avec le support des escouades Kandaran et Clostermann ainsi que des Frères Abannias et Makarios, ils taillèrent leur chemin et bientôt les chars s'immobilisèrent, leurs passagers surgissant de tous les points de sortie pour se mettre en position et sécuriser le périmètre.

 

-Formation en hérisson. Je n'aime vraiment pas ça. Frères Kandaran et Clostermann, à vous le soin pour rechercher les corps.

 

Ils n'avaient pas aussitôt entamé les recherches que du nord surgirent plusieurs tanks d'un brun sableux, arborant comme insigne un grand scorpion noir. Une paire de rhinos, et surtout, plus inquiétant, un Land Raider.

 

-A couvert ! Feu à volonté ! hurla Severian.

 

Mais avant même Kandaran eu fait traverser à ses hommes l'espace découvert qui le séparait d'une maigre forêt constellée de cratères, il fut pris dans une langue de flammes pendant que de l'énorme véhicule d'assaut débarquaient des Terminators bardés de piques et de symboles blasphématoires. Severian rejoignit aussi vite qu'il put Kardiel et les siens et il mena la charge vers les renégats qui massacraient au corps à corps les hommes de Kandaran. Derrière lui, une déflagration tonna et on entendit Makarios crier sa rage en voyant Abannias se faire mettre hors de combat. Il tira vengeance en déchaînant une tornade d'obus de 37mm sur quelques rapaces en maraude, en tuant près de la moitié. Severian attaqua tout droit vers celui qui ostensiblement revendiquait par ses trophées le titre de chef de ces hérétiques. Kandaran, esseulé, ne lâchait pas un pouce de terrain bien qu'il soit pressé de toute part. Le Chapelain et les vétérans balayèrent les Terminators, dans une irrésistible charge. Il défia ouvertement le champion des puissances de la Ruine, qui n'eut pas le temps de lever son poing-tronçonneur. Déjà, le Crozius Arcanum du Chapelain lui tranchait la main gauche, portant le redoutable gantelet. Surpris, il ne put réagir et la Lame de Raison que portait désormais Severian, cadeau du Grand Maître Suprême pour avoir arrêté le projet dément de Pertinax le félon, perforait son armure comme un film de soie. Les multiples décharges nerveuses eurent raison de lui et le traître s'effondra, sans connaissance pour un bon moment.

 

-Nous avons identifié le corps du dignitaire ! s'exclama Clostermann.

 

-Tenez la position coûte que coûte, nous nous replions vers vous !

 

Alors que les Dark Angels repoussaient assauts après assauts des Space Marines chaotiques, Severian quand il n'était pas en train de massacrer ces derniers tentaient vainement de joindre des renforts. Mais les communications étaient brouillées par des litanies impies entrecoupées de rires démoniaques et sarcastiques, et les informations qui parvenaient à passer étaient toujours lacunaires. C'est pourquoi lorsque les motards du sergent Ardael apparurent à l'Est alors qu'il avait expressément demandé qu'ils engagent l'escouade Havoc qui les pilonnait depuis la hauteur Ouest, il en fut extrêmement agacé mais pas tellement surpris. Ces derniers parvinrent dans une action d'une témérité folle à poser tandis qu'ils roulaient à pleine vitesse une dangereuse bombe à fusion sur la coque du Land Raider, lequel se volatilisa tout bonnement lorsque la charge terrifiante explosa. Cependant un feu d'enfer cueillit les héroïques motards et les désarçonnèrent. S'il ne devait en survivre qu'un seul, pensa Severian, les lauriers impériaux ne seraient pas à la hauteur de son action...

 

Une nouvelle action fut stoppée nette avant même que les assaillants ne puissent gravir les versants du cratère depuis lequel les Dark Angels menait une résistance acharnée. Makarios et ses redoutables autocanons étaient hors de combat depuis un certain temps quand enfin un Land Speeder Typhoon fit son entrée, expédiant une volée de missile qui força une dizaine de renégats à s'abriter. L'avant-garde !

 

Soudain, plusieurs escouades Terminator à la livrée ivoire et à l'épaulière frappée de l'épée ailée brisée se matérialisèrent tout autour d'eux. Les traîtres décontenancés furent noyés dans un torrent de flammes et de bolts de différents calibres, et battirent en retraite précipitamment. Certains encore furent abattus dans leur fuite, mais bientôt ne restèrent plus que des épaves de véhicules calcinées au milieu desquelles les Dark Angels établirent un nouveau périmètre de sécurité. Bon nombre de corps jonchaient le sol rouge gorgé de sang à présent. Les Dark Angels soignèrent leurs blessés avec grand soin, les évacuant dans leur dernier rhino en état de marche, Sancta Castra. Ils récitèrent les prières pour les morts et les regroupèrent afin de faciliter la tâche aux aides de l'apothicaire Gideon. Ceux-ci, accompagnés de Frère Harridan le Techmarine et de ses serviteurs furent bientôt sur place, débarquant d'un Drop Pod depuis le Winged Vengeance qui stationnait loin en orbite. Pour autant, les communications n'étaient pas meilleures. Quelqu'engin de forte puissance devait brouiller les ondes à longue distance, et il faudrait sans tarder le réduire au silence...

 

-Je suis désolé, Frère Severian, mais le dignitaire est mort.

 

Le diagnostique était sans appel.

 

-Tout ça pour un mort, maugréa le vieux Chapelain. Enfin, il nous reste ses banques de données indestructibles, ce n'est déjà pas si mal. Et nous avons aussi quelques prisonniers... je saurai bien leur faire dire ce que l'Adepte ne pourra plus nous transmettre.

 

Il se frotta les mains. Sous son casque, un rictus carnassier déforma son visage buriné par presque cinq cents ans de combat...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de -MFT-
  • : Ce blog vise à présenter mes projets en rapport avec mes centres d'intérêts : l'écriture, Warhammer 40K, la reconstitution historique et le travail scientifique qui en découle. Bonne lecture !
  • Contact

Recherche