Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 13:00

Bataille pour Nephillym IV : La Retraite de Brightsword

 

Ayant emporté le premier choc, et largement, je proposai à Hagar de jouer un scénario mettant en scène ses Commandeurs, rescapés de la colère des Dark Angels, qui essayaient de rallier leurs troupes. Cela lui laissait une chance d'inverser la tendance et de reprendre plus ou moins pied dans le cours des évènements. A ce moment là je n'avais pas encore en tête le fait que nous achèverions la campagne la partie suivante, néanmoins l'action était dans le droit fil de la première et l'ensemble me paraissait cohérent. De plus, Hagar voulait un terrain découvert. Je l'avais prévenu que je ne serais pas assez fou pour affronter sa quinzaine de Crisis armées jusqu'aux dents avec mes seuls Rhinos et qu'il devrait s'attendre à trouver quelques Pods sur son chemin.

 

Compte tenu du scénario et de l'idée que je me faisais de la réflexion tactique d'un Grand Maître Dark Angel, il me semblait intéressant de concevoir une liste représentant une attaque surprise en Drop Pods destinée à réagir rapidement aux nouvelles informations et opportunités qui s'ouvraient à Gabriel. C'est pour ce genre de prise de décision et d'interventions rapides que les Space Marines ont été créés. Pour soutenir cet assaut, Gabriel devait envoyer ses troupes de réserves consolider la tête de pont et la tenir. De sorte aussi que la malheureux Hagar n'affronte pas trop de Pods, qui sont un vrai cauchemar pour les Tau. Après avoir beaucoup hésité, je décidai d'enlever le Pod Lucius que je pensais jouer. Or, aléa de la vie, avec les évènements survenus entretemps, plus moyen de retrouver cette fichue liste au moment de partir, ni de la retoucher. Je gardai donc le Lucius.

 

J'arrive chez Hagar, je m'aperçois que j'ai oublié tous mes Pods chez moi... nous utiliserons donc des Rhinos en guise de modules...

 

3-Déploiement Partie 2Hagar se déploie en massant à nouveau toutes ses forces sur un flanc, ne laissant que quelques unités sur les objectifs. Je me dis qu'ayant enregistré l'information que j'ai des Drop Pods il cherche à me poser un dilemme : attaquer ses troupes massées et le paralyser tout en neutralisant ses unités majeures, ou viser les objectifs quitte à me faire ensevelir sous sa puissance de feu ensuite ? Je choisis la seconde option, décidant de détruire tout ce qui se trouve sur les objectifs et de les verrouiller par un bouchon afin qu'il ne puisse les reprendre, en le piégeant à son propre jeu. En fait il s'avéra qu'il n'avait pas saisi que j'avais quatre pods et s'attendait plutôt à écraser les troupes qui rentreraient par mon bord de table. De plus il commet l'erreur de déployer Brightsword isolé près d'un objectif : une cible parfaite pour Abannias qui va en quelque sorte le « sniper ».

 

Tour 1 Dark AngelsMalgré quelques pertes (notamment pour l'escouade Armael), mes escouades balayent les unités qui tenaient les objectifs en deux tours, Abannias écrase de son poing Brightsword ce qui transforme son corps en objectif supplémentaire, et survit aux tirs de deux Broadsides même s'il y perd tout capacité de mouvement. Harridan se taille un chemin jusque lui mais ne parvient pas à le réparer et sans lui ses serviteurs psychorigides restent à bailler aux corneilles...

 

Mes troupes bénéficient néanmoins d'une chance certaine et si j'ai du mal à détruire les tanks de l'ami Hagar, je progresse et l'encercle, le prenant une nouvelle fois au piège dans des corridors de tirs qui le laissent à découvert. Samartian et sa petite escouade éliminent son escouade de Hazard sur le flanc droit et le Razorback au tour quatre dégomme l'exo-armure bourrée de fuseurs, juste à temps pour que Clip eus Fidei accélère et embarque avec lui l'Tour 4 Tau 1escouade laser encore opérationnelle. Il se place sur un objectif, roulant au passage sur la ca rcasse d'un Hammerhead traversé de part  en part de ses lasers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1-Preview Scénario 3Mais Hagar rend coup pour coup. Si les vétérans de la Sixième compagnie encaissent trop de tirs et finissent par succomber, et Frère Burel avec eux, ils lui ont tout de même pulvérisé les Broadsides (au tir) et une escouade complète de Crisis à plasma (au close), soulageant la pression sur les effectifs de mes Tactiques qui faiblissent à vue d'oeil du côté de la route. Cependant je tiens toujours avec un unique Dark Angel l'objectif du coin de table, Abannias réduisant en confettis un gros malin de drône qui cherchait des noises au valeureux Astartes. Brigthsword et l'objectif numéro deux m'appartiennent aussi, jusqu'à ce qu'un retour de flamme de la chance ne permette à Hagar de détruire le Rhino, tuant plusieurs Marines, et dans l'échange de tirs qui s'ensuit, sans l'appui des armes lourdes de mes Servtieurs un peu trop lobotomisés, je suis logiquement perdant. Les deux derniers survivants ratent leur jet de moral et lâchent les deux objos qu'ils tenaient, ces gros malins. Heureusement bien abrités dans le Clipeus, ma dernière escouade tient l'objectif du centre, et Hagar sait qu'il ne peut le reprendre.

Tour 4 Dark Angels 2

Aussi ses dernières exo-armures décrochent en emportant le corps d'Ironshield que j'ai fini par descendre d'un coup de canon laser du Clipeus (encore lui). En revanche Brigthsword reste entre mes mains jusqu'à ce que ces deux fameux Marines perdent pied. Un Devilfish se pose en catastrophe et emporte la dépouille sous mon nez et à ma barbe !

 

L'homme du match est en fait un char, Clipeusoptient la compétence « ignore les dégâts secoués » et je promeut aussi vétéran le dernier membre de l'escouade Armael qui tenait tout seul l'objectif au coin de table. Mes pertes sont lourdes, mais les jets d'après-partie se révèlent favorables. Frère Burel en est quitte pour plusieurs semaines de convalescence sur les ponts-infirmeries du Winged Vengeancemais les autres escouades, rudement étrillées ne perdent qu'un membre en moyenne. En fait seule l'escouade Armael a vraiment été rudoyée : quatre morts sur dix membres, tous tombés lors du débarquement au premier tour. Enfin les deux fuyards de l'escouade Zilées vont devoir se racheter pour leur fuite honteuse.

 

Une victoire, jolie mais coûteuse. La déroute des Tau est totale, ce n'est plus une armée mais une collection de poches de résistances isolées et vulnérables, sans coordination. Même si Ironshield a réussi à s'échapper, la seule inconnue reste maintenant : comment les Tau vont-ils évacuer avec le minimum de casse possible...

 

Réponse à la partie suivante, dont nous décidons qu'elle sera la dernière car Hagar n'arrive pas à jouer ses Tau avec les règles actuelles de la V5, et je dois reconnaître que notre envie commune de jouer sur une table crédible, c'est à dire bien fournie en décors, ne l'aide pas vraiment.

 

-MFT-

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de -MFT-
  • : Ce blog vise à présenter mes projets en rapport avec mes centres d'intérêts : l'écriture, Warhammer 40K, la reconstitution historique et le travail scientifique qui en découle. Bonne lecture !
  • Contact

Recherche